Avec la crise, les retraités britanniques ont du souci à se faire...

Publié le par David Hénaux

En France, nous avons un système de retraite par répartition. Les actifs cotisent chaque mois auprès de la Sécurité sociale. Ces cotisations sont utilisées pour payer les pensions des retraités actuels.


Il existe un autre système, appelé capitalisation, en vigueur dans d'autres pays, et notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Les actifs cotisent auprès de fonds de pension privés. Ces sommes sont placées sur les marchés financiers, et les revenus qui en découlent servent à payer les pensions.


Quand les valeurs des actifs financiers augmentent, le système par capitalisation peut s'avérer moins coûteux que le système par répartition. Mais Avec la crise financière actuelle, c'est une véritable catastrophe.


Les fonds de pensions (qui pour certains appartiennent à des entreprises) réalisent des pertes colossales depuis le mois de juin, qui les obligent à revoir à la baisse leurs prestations. Certains salariés britanniques vont devoir repousser l'âge de départ à  la retraite. D'autres devront accepter des pensions plus faibles que celles qu'ils avaient anticipées.

Le détail, dans cet article.




Publié dans Crise financière

Commenter cet article