Comment rater une dissertation ?

Publié le par David Hénaux

     Rater une dissertation n'est pas chose facile. Malgré tout le travail et l'acharnent, on n'est jamais certain d'y parvenir. Aussi, pour vous aider, je vous propose 10 conseils pour être sûr de rater votre prochaine dissertation.

Libre à vous de les suivre, ...ou de faire le contraire.


1) Rater l'analyse du sujet.

C'est la phase la plus délicate. Il faut lire et relire le sujet jusqu'à être certain de n'avoir rien compris. Attention à ne surtout pas définir les termes clés, cela risquerait de vous mettre sur la bonne voie...


2) Rater la problématisation.

Problématiser, c'est se poser des questions sur le sujet. Rater cette étape est somme toute assez facile : il suffit de ne pas s'en poser, et de foncer tête baissée. Les plus habiles pourront toutefois problématiser, à condition d'être vigilant à ce que la question soit en décalage total avec le sujet.


3)  Rater le plan.

Il existe plusieurs stratégies pour rater cette étape absolument cruciale.

     a) Stratégie radicale : pas de plan.  Notez tout ce qui vous passe par la tête, sans chercher à organiser votre réflexion. Toutes les phrases doivent se suivre du début à la fin sans jamais revenir à la ligne.

     b) Stratégie intermédiaire : un plan en deux parties, mais celles-ci ne doivent surtout pas répondre à la question. Par exemple, si l'on vous demande d'analyser les liens entre investissement et croissance, je vous propose :  I- L'investissement, II- La croissance.

Surtout, ne parlez pas de la croissance dans la partie 1 et de l'investissement dans la partie 2. Les deux concepts doivent être abordés séparément, sans jamais faire le lien entre les deux.

     c) Stratégie optimale : à réserver aux plus ambitieux. Les deux parties doivent apparemment être conformes à ce qui est attendu, mais on veillera à ce que le contenu ne corresponde pas du tout à ce qui est annoncé. Soit on parlera d'autre chose, soit on affirmera le contraire de ce qui est prévu, le tout en multipliant les contresens. C'est plus difficile, mais ça paye.


4) Rater l'organisation des idées.

Pour être certain de rater cette étape, quelques règles de base sont à respecter :

- pas de sous-parties. Revenez à la ligne quand ça vous chante, ou de façon régulière (toutes les 4 phrases par exemple). La multiplication de petits paragraphes fait toujours son petit effet.

- si vous optez pour des sous-parties, faites en sorte qu'elles contiennent des arguments qui n'ont rien à faire ensemble.

- si vous êtes certain qu'une sous-partie a sa place dans la partie 1, alors gardez-là pour la partie 2. Il n'y a rien de tel qu'un bon contresens.

- N'hésitez pas à vous répéter d'une sous-partie à l'autre, surtout si vous ne savez plus de quoi parler.


5) Rater l'argumentation.

- Ne vous appuyez pas sur des théories, ni sur des concepts. Utilisez du vocabulaire courant et faites parler vos représentations. Il est important d'essayer de recréer, dans votre copie, l'ambiance chaleureuse d'un PMU. Ce n'est pas facile, mais avec un peu d'entrainement, vous devriez pourvoir y parvenir.

- Adressez-vous au lecteur à la première personne.

- Donnez votre opinion personnelle le plus souvent possible.

- N'hésitez pas à recourir aux jugements de valeur. L'utilisation d'expressions comme « malheureusement », ou « hélas » devrait s'avérer payante.

- Faites dans le pathos et le misérabilisme, surtout si vous avez à aborder le problème du chômage. Ex : "certains chômeurs n'ont même pas de quoi survivre, les pauvres". Dans l'idéal, vous essaierez d'associer misérabilisme et jugement de valeur. Ex : "certains chômeurs n'ont même pas de quoi survivre, les pauvres, c'est scandaleux !".


6) Ne pas respecter les consignes formelles.

Il s'agit de phrases qui ont pour but d'assurer la liaison entre les différents éléments de la dissertation, de façon à servir de point de repère au lecteur. Votre objectif étant précisément de faire en sorte que le lecteur se perde dans votre copie, suivez ces conseils :

- pas d'introduction partielle en début de partie. Inutile d'annoncer le contenu de chaque partie, attaquez directement.

- pas de transitions. C'est une perte de temps.

- pas de conclusion partielle à la fin de chaque partie. A quoi bon chercher à répondre à la problématique, vous n'en avez pas.


7) Rater l'utilisation des documents.

Etape optionnelle, qui ne concerne que les dissertations avec documents.  Il est bien sûr possible de faire comme si il n'y avait pas de documents, mais ce serait céder à la facilité. D'autant que les documents vous laissent pas mal d'occasion de rater un peu plus la dissertation. Aussi, suivez ces quelques conseils :

- paraphraser les documents au maximum. L'une des façons de rater une dissertation consiste d'ailleurs à n'utiliser que les documents pour traiter le sujet, sans apporter de connaissances personnelles (une sous-partie par document, par exemple).

- s'il s'agit de documents chiffrés, n'utilisez surtout pas de chiffres ! 

- faire un contresens sur un document. Il est toujours redoutablement efficace de faire dire à l'auteur le contraire de ce qu'il a écrit.


8) Rater l'introduction.

- une phrase d'accroche qui n'a strictement rien à voir avec le sujet.

- des expressions comme "de tout temps", ou "depuis toujours". Une occasion d'énerver le lecteur dès la première phrase, ça ne se rate pas ! Ex : "Depuis toujours, le chômage est un problème de société". Effectivement, j'ai entendu dire qu'à l'époque de Cromagnon, le chômage faisait des ravages, surtout chez les jeunes non qualifiés.

- pas de définition des termes.

- une problématique ratée (voir le second point)

- on veillera cependant à annoncer le plan, il faut bien écrire quelque chose ! (D'autant que si vous avez suivi tous les conseils, le plan est particulièrement mauvais).

Souvenez-vous que l'introduction est la première image que vous laissez au lecteur, elle est donc déterminante. N'hésitez pas à y consacrer du temps, il est primordial de la rater de la façon la plus complète possible.


9) Rater la conclusion.

Normalement, cela ira tout seul. Si le développement est particulièrement confus, il n'y a aucune raison que la conclusion soit meilleure. Faites confiance à votre instinct.

Pour l'ouverture, vous pouvez :

- soit vous interroger sur l'avenir. Exemple : "est-ce qu'à l'avenir il y aura toujours de l'investissement ?"

- soit poser une question qui n'a strictement rien à voir avec le sujet.

- soit poser une question à laquelle vous auriez dû répondre dans la copie. C'est le meilleur moyen de montrer que vous n'avez pas compris le sujet.


10) Rater la présentation.

Plusieurs petites astuces vous aideront à perdre encore quelques points :

- dès que vous avez l'impression d'avoir oublié quelque chose, mettez un petit astérisque, indiquant au lecteur que la suite du paragraphe se trouve ailleurs. Bien entendu, on veillera à ce qu'il ne trouve jamais la suite...

- écrivez le plus petit possible, ou le plus gros possible, et surtout le plus mal possible. Le lecteur doit passer une bonne heure sur votre copie, c'est un minimum.

- pas de ratures, utilisez plutôt un Blanco un peu desséché, sur lequel vous repasserez avec un stylo à encre un peu baveux.


Si malgré tous ces conseils, vous ne parvenez pas à rater votre dissertation, ne désespérez pas. Dites-vous que le travail finit toujours par payer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

film streaming 17/04/2010 11:03


Tres bon article. Merci!


Thibaud 17/12/2008 18:53

Chuis sur que je peux le faire!!! Meme sans éssayer d'ailleurs...

aurélien 04/12/2008 22:59

edit : j'ai le 2 , le 3 et le 4 il me semble , je suis sur les bases du bon ratage de dissert ( s'en va se coucher avec un grand sentiment de fierté )

Elodie 04/12/2008 18:27

Euh ... Est ce que c'est normal de mieux comprendre la dissertation dans ce sens là parce que la tout de suite a première vue j'ai tout compris ... on pourra faire un test ??
Ps : Vous avez oublié dans le cas où l'élève veut au moins rendre le nombre de page convenu il peut aussi écrire TRES gros

David Hénaux 04/12/2008 21:16


Oui c'est normal, c'est même exactement le but recherché...


Victor 30/11/2008 23:43

Plutôt pas mal cette petite fiche outil.Elle est très intéressante mais pour y répondre je voudrai vous faire part de l'une des miennes.
Comment corriger correctement et rapidement des DEVOIRS?
je vous propose également quelques conseils pratiques.
1)Il est tout d'abord primordiale de convaincre les élèves que leur copies sera rendu d'ici un bref délais.Il est très important de faire croire aux élèves que leurs devoirs sont importants à vos yeux (en vérité que dallll).
2)Arrivé à la maison, surtout poser les copies sur le coin du bureau, sous une pile de document divers et variées.Comme sa vous serez sur de ne les retrouver que d'ici une grosse semaine.
3)Ce conseil numéro deux s'applique seulement si le jours de la prise en main des copies s'effectue durant la semaine car si se jour été un vendredi, bien entendu le simple fait de les laisser dans son sac reporter la vu et la prise en considération des copies au lundi soir.
4)Quand arrive la prise de conscience qu'il va falloir si mette, y aller en douceur.Par exemple commencer la correction soit:
-Devant un match de foot.
-Le matin au réveil
-Ou tout simplement après une soirée dignement fétée..(terme correcte pour éviter la censure)
Mais surtout ne pas passer plus de 30 minutes de suite à corriger, faites des poses(ex:A la mi-temps su match, pub du film..)
5)Important, aucune perte de temps avec une lecture primaire des devoirs ou bien la mise en place d'une grille individuelle de notation.
6)Pour ce qui est du type de correction, noter tout d'abord à la tête de l'élève puis si vous tomber sur une écriture peu lisible mettre zéro (ils savaient qu'à écrire).Mais sur ce conseil là,chacun possède ses propres petites astuces.
7)Pour finir lors de la remise des copies au élèves leur fournir une un polycopier d'une correction des années passées.En effet, le devoir qui a été donné à faire doit avoir fait par le passé.(comme sa pas de problème pour faire une correction).Par contre si cela est votre première année d'enseignement récupéré des devoir tout fait (sujet+correction) sur internet ou sur des annals de bac.

Voilà cette fiche outil n°1 est terminée.
Si malgré tous ces conseils, vous ne parvenez pas encore à corriger correctement un devoir ne désespérez pas!!
PS:Ceci est une caricature.Tout ce qui est dit dans ce commentaire est ironique bien entendu.

David Hénaux 01/12/2008 06:39


Excellent !